Pages Navigation Menu

Dunkerque : nouvelle plateforme pour le transport de GNL

Dunkerque : nouvelle plateforme pour le transport de GNL

Une nouvelle plateforme pour le transport de GNL devrait voir le jour à Dunkerque, financée en majorité par une filiale d’EDF (Dunkerque LNG), Fluxys et Total.

Selon le géant français de l’énergie EDF, le transport de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par bateau devrait prendre de plus en plus d’importance dans les années à venir, car les coûts sont moins importants que le transport par gazoduc pour les distances supérieures à 3000 km.

Ce nouveau terminal méthanier sera implanté sur une plateforme de 56 hectares au Port Ouest de Dunkerque, et est équipé d’un appontement permettant de décharger et recharger les plus grands bateaux jusqu’à 14 000 m3/h en déchargement et 4 000 m3/h en rechargement. Des modifications ultérieures sont prévues pour que le terminal atteigne les 8 800 m3/h en rechargement.

3 réservoirs GNL d’une capacité de stockage de 190 000 m3 de GNL à -163 °C chacun sont également prévus, ainsi qu’un tunnel de 5km entre le terminal et le canal de rejets de la centrale nucléaire de Gravelines, pour réchauffer le terminal grâce à une partie des eaux tièdes de la centrale.

Ce nouveau terminal sera le plus important d’Europe continentale, puisqu’il aura une capacité annuelle de regazéification de 13 milliards de m3 de gaz, soit environ 20 % de la consommation annuelle française et belge de gaz naturel.

Le GNL est en réalité du gaz stocké à -163°C pour permettre un transport plus facile : en effet, le gaz, une fois à cette température, occupe un volume 600 inférieur !