Pages Navigation Menu

Smart grids : La Ville de Paris lauréat d’un appel à projet européen

 

logo_uia_2

La ville de Paris fait partie des lauréats de l’appel à projet européen « Actions Innovatrices Urbaines » lancé par le FEDER, Fonds Européen de Développement Régional, avec son projet de smart grid CoRDEES.

 

 

 

Le programme « Actions Innovatrices Urbaines »

« Actions Innovatrices Urbaines » est une initiative européenne qui ambitionne de soutenir des projets innovants en faveur du développement urbain durable. D’un budget total de 372M€ pour la période 2014-2020, le programme repose sur des appels à projets thématiques annuels.

Partant du constat que 72% de la population européenne (environ 359M de personnes) vit dans des aires urbaines, le programme AIU vise à développer des ressources et solutions innovantes face aux principaux défis urbains en matière d’emploi, de migration, de démographie, d’environnement. Il s’agit de financer des projets innovants (études, infrastructures pilotes, recherche, gestion du risque, expérimentation, …) présentant des solutions inédites à même de relever les défis urbains durablement.

« Actions Innovatrices Urbaines »  propose de soutenir les autorités urbaines en contribuant financièrement à leur initiative au travers d’appel à projets mais aussi en partageant les enseignements et ressources tirés de leur mise en pratique.

Ce programme s’adresse aux autorités urbaines de plus de 50 000 habitants (ou un groupement d’autorités urbaines d’une population totale d’au moins 50 000 hab.) situés dans un des 28 états membres de l’UE.

La Commission européenne a délégué la gestion du programme au Conseil Régional Nord – Pas-de-Calais, fort de son expérience avec la gestion de programmes INTERREG (programme européen de coopération entre les régions européennes pour le développement de solutions communes dans les domaines du développement)

 

1er appel à projet AIU

Le 1er appel à projet « Actions Innovatrices Urbaines » a été lancé en décembre 2015 par la Commission européenne avec une enveloppe de 80M€ pour des initiatives axées sur 4 thèmes :

  • La transition énergétique
  • La pauvreté urbaine (avec un accent sur les quartiers urbains défavorisés)
  • L’inclusion des migrants et des réfugiés
  • L’emploi et les compétences dans l’économie locale

Les projets présentés devaient porter sur une durée maximale de 3 ans avec une contribution du FEDER ne pouvant dépasser 5M€ par projet pour un taux de co-financement unique de 80% maximum.

Actions Innovatrices Urbaines a rendu publique le 13 novembre 2016 la liste des 18 initiatives européennes retenues dans le cadre de cet appel à projets. En plus de la ville de Paris, 16 autres autorités urbaines européennes ont été sélectionnées pour bénéficier du programme : Antwerp / Barcelona / Bilbao / Birmingham / Bologna / Gothenburg / Madrid / Milan / Munich / Lille / Nantes / Pozzuoli / Rotterdam / Turin / Utrecht / Vienna / Viladecans

 

CoRDEES, le projet parisien soutenu par l’AIU

Présenté par la Ville de Paris, associée à Paris Batignolles Aménagement, EMBIX, Une Autre Ville et Armines/ParisTech, le projet CoRDEES (CoResponsibility in District Energy Efficiency & Sustainability) est un projet de smart grid (réseau intelligent énergétique) développant une gestion intelligente de l’énergie pour le quartier « Clichy Batignolles ».

Le projet a obtenu du programme AIU un co-financement à hauteur de 4,3M€ pour mettre en place ce 1er smart grid parisien (sur un budget total de 5,4M€).

Il s’agira notamment de mettre en place une plateforme de pilotage en temps réel des données relatives à la production et à la consommation énergétique du quartier Clichy Batignolles. Accessible aux utilisateurs locaux (propriétaires, locataires, usagers, gestionnaires de biens, concessionnaires réseaux, collectivité, aménageur, etc…) cette plateforme ambitionne une nouvelle forme de gouvernance visant à la coresponsabilité énergétique.

Le lancement du projet CoRDEES est prévu pour début 2017 et devrait s’étaler sur 3 ans.

Périmètre du projet :

  • 10 hectares de parc
  • 3 400 logements
  • 140 000 m² de bureaux
  • 120 000 m² de bâtiments publics (administrations)
  • 38 000 m² d’équipements publics
  • 31 000 m² de commerces, culture, loisirs