Pages Navigation Menu

Vague de froid : le chauffage au bois au premier plan

Vague de froid : le chauffage au bois au premier plan

Vous avez sûrement remarqué que la France subit actuellement les conséquences d’une vague de froid importante, et ces conséquences ne sont pas que climatiques, puisque le réseau électrique est en proie à un stress inhabituel.

Même s’il ne devrait y avoir aucune coupure malgré les nombreux réacteurs nucléaires encore à l’arrêt pour des contrôles de sécurité, RTE (Réseau de Transport d’Électricité) informe la population sur la nécessité d’économiser sa consommation d’électricité.

Dans ce contexte, le Syndicat des Énergies Renouvelables (SER) rappelle le rôle de premier plan que peut prendre le chauffage au bois, une énergie renouvelable bon marché et très efficace.

En France, une maison sur deux possèderait un équipement de chauffage au bois, et le SRE estime que la contribution de cette énergie renouvelable pourrait être comprise entre 5 000 et 10 000 MW, si tous les foyers utilisaient leur équipement de chauffage au bois en soutien de leur chauffage électrique pendant la vague de froid.

À titre de comparaison, RTE estime que les économies d’énergie plébiscitées auprès des particuliers permettraient l’économie de 2 000 à 3000  MW, tandis que la mise à l’arrêt volontaire de 21 sites industriels économiserait 1 500 MW.

Le chauffage au bois est un mode de chauffage de plus en plus populaire en raison des nombreuses avancées en terme d’efficacité énergétique ces dernières années, mais aussi grâce à plusieurs possibilités de subvention.

On voit donc que le bois peut s’imposer comme une énergie renouvelable de premier plan pour le chauffage individuel !